Les maux du coeur

Ce blog est destiné à partager des écrits, poèmes, nouvelles, avec tout le monde

20 avril, 2009

Pour toi ma mère

Classé dans : Textes — forcat @ 4:46

Si mon plus beau rêve était ma mère, pourquoi a-t-il fallu que ma mère soit ma mère ? Cette eau limpide qui s’enfuit, ruissèle comme ma vie sans détours et sans oublis, à milles lieux de ce qui m’étourdit. Si ma mère était mon rêve, quel trésor aurait sa valeur ?

Mère créole qui m’a nourrit de son sein, je jouis chaque jour d’une vie que tu m’as donnée et je m’ennuis de voir le dur labeur qui t’amenuise. Si mon rêve était ma mère, chaque sourire aurait son éclat.

Négresse d’ébène, sa bouche semblable à une fleur, exalte mon bonheur. Sa peau velouté attire sans conteste mes caresses, son corps élogieux me rappelle qu’elle m’a enfanté. Pour celle qui dans mon coeur a su nourrir mes ruisseaux, je renais d’envergure quand elle fleurit dans mes pensées.

Négresse fertile, ta peau sapotille engendre le plaisir et combat avec hardiesse les blessures qui insurgent ta noblesse. Il n’est de terre en ce monde qui n’ait fleuri dans tes mains, ton labeur a nourrit tes enfants, ta fierté a combattu le mépris, ton hardiesse attendrit les rugosités de la vie.

Mais si mon rêve était ma mère, la source de ses yeux aurait tarie le torrent de flamme qui me dévore.
 

Laisser un commentaire

 

Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Franck Bellucci |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes mots...
| leidgens
| Une passionnée...à la plume...